Il existe deux façons majeures d'accéder à la conduite supervisée. Elles dépendent de votre parcours et de votre avancée dans la formation au permis de conduire. N'oubliez pas que cette méthode d'apprentissage doit également correspondre à des critères bien spécifiques. SI vous remplissez toutes les conditions nécessaires vous serez en mesure de demander à votre auto école si elle propose ce type de solution.  

Quand on termine une formation initiale

La formation initiale comprend le passage du code et au moins 20h de conduite avec un moniteur. en effet, quand on commence la conduite, une séance de démarrage permet au moniteur d’évaluer la conduite de l’élève et d’estimer le nombre d’heures de conduite en plus des 20h dont il aura besoin.

En terminant la formation initiale, le moniteur peut juger que l’élève a encore besoin d’entraînement avant de se présenter à l’examen. Il devra alors faire le choix entre prendre plus d’heures de conduite avec un moniteur (le prix de l’heure varie de 40€ à 80€ environ en fonction des auto-écoles) ou bien il pourra choisir la conduite supervisée. Cela consiste à acheter un nouveau pack qui lui permettra de faire la conduite avec un accompagnateur de son choix (un parent par exemple). A la différence de la conduite accompagnée AAC il ne devra pas faire 3000km minimum ce qui lui laisse le temps de se perfectionner selon son besoin.  

Si le choix se tourne vers la conduite supervisée il faudra que l’élève se tourne vers son auto école pour savoir si elle propose se type de formation. Certaines auto école ne préconise pas la formation supervisée, car c'est plus avantageux pour eux qu'un élève prenne des heures de conduite supplémentaires pour s'entraîner. N'hésitez pas à insister pour montrer que vous êtes sûr de votre choix, vous pouvez demander en présence de votre accompagnateur, qui saura les rassurer. Les autos école ont parfois peur que l'entraînement ne soit pas aussi bon qu'un professionnel. 

Quand on repasse le permis

Que ce soit à la suite d’une conduite accompagnée AAC ou bien d’une formation traditionnelle il se peut d’échouer l’examen du permis de conduire. c’est même assez fréquent, puisque sur les 1,3 millions de candidats en moyenne chaque année, environ 55% n’ont pas leur permis de conduire. Cela provient de plusieurs facteurs comme le stress, un manque de préparation, un évènement exceptionnel sur la route … Quoi qu’il en soit, dans ce genre de situation, il faut repasser son permis en cas de trop d'erreurs.  

Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’apprentissage avec un moniteur ou si vous souhaitez faire beaucoup d’heures à moindre coup pour être vraiment prêt le jour J, vous pouvez souscrire à la conduite supervisée.  

Ce forfait vous permet avec un accompagnateur qualifié de votre choix, de s’entraîner à la conduite pour perfectionner ses points faibles et améliorer sa confiance en soi.