Comment de devenir accompagnateur pour la conduite supervisée?

Un de vos proche souhaite passer le permis de conduire et vous souhaitez l'aider. C'est possible, si cette personne a choisit une formule en conduite accompagnée, vous pouvez l'accompagner dans cette démarche en le formant à la conduite. Il existe cependant quelques pré-requis pour pouvoir devenir accompagnateur conduite supervisée.
  • Avoir au moins 5ans de permis: En effet, pour apprendre à quelqu'un à conduire, il faut avoir un minimum d'expérience pour pouvoir faire une formation correcte. L'état requiert qu'un accompagnateur ai son permis depuis au moins 5ans, c'est une mesure de sécurité compréhensible.
  • Ne pas avoir commis d'infraction au code de la route: Une personne ayant commis beaucoup d'infractions n'est pas en mesure d'apprendre à quelqu'un comment conduire correctement.
  • Avoir au moins 28ans: être accompagnateur demande une certaine maturité. Afin d'être bon pédagogue et plus le sens des responsabilités, l'Etat juge qu'une personne ne doit pas être trop jeune pour pouvoir accompagné un élève dans sa formation à la conduite.
Ces trois pré-requis sont les majeurs concernant les conditions personnelles pour devenir accompagnateur de conduite accompagnée.

Doit payer son assurance plus chère ?

Il faut pour être accompagnateur conduite supervisée avoir une assurance spéciale, puisque un tiers sans le permis de conduire va conduire votre véhicule. Avoir l'accord de son assurance auto est nécessaire pour que l'auto école de l'élève vous valide comme accompagnateur. Cela n'augmente pas pour autant le prix de votre assurance, il suffit d'un simple accord de l'assureur pour pouvoir accompagner un élève dans sa formation à la conduite. Cette accord se retranscrit sous forme d'attestation, que vous devrez remettre à l'auto école lors de la construction du dossier de l'élève pour sa formation en conduite accompagnée.

Les avantages de la conduite supervisée

La conduite supervisée est une forma de conduite accompagnée, elle octroie des avantages au personnes ayant le permis de cette façon.
  • Possibilité de faire la conduite accompagnée supervisée  après un échec à l'épreuve du permis B. La forme la plus connue de conduite accompagné, AAC, ne permet pas à un élève de choisir cette formation si il a déjà raté une fois le permis. C'est une bonne formule pour repasser son permis.
  • Le coût: La conduite supervisée est bien moins chère qu'une formule classique de 20h où il faut généralement reprendre des heures supplémentaires avant d'être prêt à passer l'examen du permis.
  • La flexibilité: Vous n'êtes pas soumis à faire 3000km pendant au moins un an avec la personne que vous accompagnez. Cela vous apporte de la flexibilité et une contrainte moins grande quand vous vous engagez à être accompagnateur.
  • La réussite: Le taux de réussite est d'environ 74% pour les personnes qui choisissent la conduite supervisée. Le taux de réussite de formation classique est de 55% environ, la différence n'est pas négligeable.