Vous souhaitez apprendre à vos enfants ou proches à conduire? Grâce aux différents systèmes de conduite accompagnée c'est possible. Devenir accompagnateur en conduite accompagnée, c'est accepter de jouer le rôle de professeur de conduite durant toute la formation.

L'engagement d'accompagnateur

Quand on s'engage à accompagner une proche dans son apprentissage à la conduite, il faut s'y tenir. Dans le cadre de la conduite accompagnée AAC, l'élève doit conduire au moins 3000km pendant au moins un an. Il faut donc pouvoir assurer le rôle d'accompagnateur sur le long terme. En plus d'un engagement, il faut répondre à certains critères pour devenir accompagnateur dans le cadre d'une conduite accompagnée. La conduite supervisée est moins engageante, il n'y a pas de seuil minimum de kilomètres à effectuer.

Les moyens d'accompagner un proche à la conduite

C'est très simple, une fois que vous vous êtes assuré de remplir les conditions nécessaires, à savoir avoir au moins 5ans de permis B sans interruption derrière vous et avoir l’accord de votre assurance et être mentionné dans le contrat d’assurance de la voiture que conduira l'élève durant sa période d'apprentissage. Il faut également ne pas avoir commis de délit routier, et avoir plus de 28ans. C'est ensuite avec l'auto-école dans laquelle votre proche souhaite faire sa conduite accompagnée que vous demanderez à être son accompagnateur.

Avoir plusieurs accompagnateurs de conduite

Pour des raisons pratiques, et en vue du grand nombre de km a effectuer, vous pouvez choisir plusieurs accompagnateurs. Ils vous épauleront chacun leur tour, ou selon l'emploi du temps qui vous arrange. C'est un très bon moyen de perfectionner sa conduite, de s'habituer à conduire avec des personnes différentes et de ne pas voir qu'une manière de conduire. Il est fréquent que des élèves après une conduite accompagnée aient les tics de conduite de leurs accompagnateurs, ce qui n'est pas toujours une bonne chose. Pour éviter de donner des mauvaises habitude à l'élève l'accompagnateur se doit d'être irréprochable et surtout de ne pas encourager l'élève dans ces mauvaises pratiques.

Faut-il un véhicule spécialisé?

Pas besoin de louer une voiture d'auto école pour pouvoir accompagner un proche dans sa formation. Vous devez avoir cependant quelques accessoires pratiques:
  • Un kit Rétroviseurs: Ce kit comprend un rétroviseur central, a accroché de façon à ce que l'accompagnateur à la conduite accompagnée puissent avoir une vue dégagée. Deux rétroviseurs latéraux.
  • Un auto collant conduite accompagnée: ce disque magnétique est conçu pour ne pas abimé la carrosserie de la voiture. Il est obligatoire et permet aux autres usagés de savoir que cette voiture est conduite par un élève, et non un conducteur aguerrit.
Ces éléments permettent une conduite plus sûre pour les nombreux kilomètres à venir. Ce sera également plus simple pour l'accompagnateur d'avoir des rétroviseurs dédiés, afin de limiter tout danger.

Vous êtes désormais paré pour être un accompagnateur de conduite accompagnée!